Curaçao, le souriceau qui poaime


Flux et reflux

Calendrier

L M M J V S D
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Carnaval d'Hiver


Posté le 25/02/13 dans Au jour le jour - Une année américaine

 

Salut à tous !

Pas de Mexique pour aujourd'hui, je préfère vous montrer des photos de neige à la place. Le weekend dernier je suis allée dans les montagnes, les White Mountains dans le New Hampshire très précisément. Le club de rando et de ski de Northeastern y a construit un chalet, le Loj (Brown Memorial Lodge de son vrai nom). Il n'y a ni eau courante ni électricité mais un feu ronflant dans la cheminée et une ambiance qui tiennent bien chaud ! De plus, ce weekend était un peu spécial car avait lieu le Carnaval d'Hiver, une bonne occasion pour rencontrer des gens et se rouler dans la neige en faisant des activités un peu idiotes.

Réveil en fanfare, à grands coups de spatule sur marmite. Il est 6h30 et le programme est chargé. Nous formons les équipes, je suis dans l'équipe 3, baptisée 7-eleven (nous sommes sept et 3 s'écrit 11 en binaire).

Première épreuve, avant même le petit-dèj : trouver puis remorquer un des juges jusqu'au Loj.

Après ça, concours de lancer d'œufs : par paire, nous nous lançons un œuf en augmentant la distance à chaque fois. Ma paire est finaliste mais l'œuf finit par se briser entre mes doigts…

Ensuite vient le volley ball.

Notre équipe est particulièrement mauvaise mais au moins on profite du spectacle !

Puis vient le tir à la corde, où notre équipe ne brille pas beaucoup plus mais où on rigole tout autant.

Entre deux épreuves de tir à la corde, les juges assurent le spectacle. Ce sont tous d'anciens élèves de NEU et membres du club.

L'équipe The King's Court résiste vaillamment !

Dernier jeu de la matinée : le ninja. Les joueurs forment un grand cercle et bougent tour à tour. Chaque joueur n'a le droit qu'à un mouvement, et il doit essayer de toucher la main d'un autre joueur (qui a le droit à un mouvement de défense).

Le tout en prenant des poses de ninja, ce qui donne des tentatives intéressantes.

 

Après la pause déjeuner (des croques-monsieur pesto, bacon, fromage, tomate) commence l'épreuve principale, la course de relais. Mais bien-sûr ça n'a rien d'un relais ordinaire…

Chaque équipe joue tour à tour. Un des membres commence en bas de la colline et doit remonter la côte en portant un œuf sur une surface plus ou moins stable.

(Sean des Brass Knucklers ici en action.)

Le joueur dépose l'œuf sur la table du Loj et le joueur suivant doit rouler l'œuf à l'aide de son nez jusqu'à l'autre bout de la table.

(Adam pour The Brass Knucklers)

C'est pas si facile et quand vient mon tour je brise mon second œuf de la journée. Il faut rouler l'œuf jusque dans les paumes du joueur suivant, qui se précipite alors dehors…

… et doit manger un doughnut au bout d'une ficelle sans utiliser ses mains.

(Emily mâche pour The Brass Knucklers.)

Une fois le doughnut avalé, le joueur passe le relais à ceux de la course à trois jambes.

(Viveka passe le relais à Theja et Clint, de l'équipe The King's Court.)

Ces derniers passent le relais à un lugeur (ici Mau pour 7-eleven), qui passe le relais à un coureur équipé de raquettes.

Celui-ci passe enfin le relais au dernier joueur, qui tourne cinq fois sur lui-même, le front relié au sol par une batte de baseball…

(Josh passe le relais à Monica pour 7-eleven.)

… avant d'envoyer un ballon dans une poubelle.

(James pour The King's Court.)

Alors seulement le chronomètre s'arrête ! La meilleure équipe a fait tout le parcours en moins de 5 min.

Pendant que l'épreuve suivante s'organise, certains essayent de gagner des points supplémentaires en réalisant des "tours de force". Ici Sienna fait le tour d'Emily sans toucher le sol.

D'autres font juste les fous. Ce tube de tissu est en spandex, donc très extensible. Le but est de rebondir à l'intérieur pour l'agrandir le plus possible.

La chasse au trésor commence ! On accumule des points en réalisant le plus d'épreuves possibles. Les épreuves vont de couper du bois à réaliser une fleur en origami.

Ici Dylan, de mon équipe, se déguise en cygne pour la "photo d'un animal sauvage".

Elliot et moi allons nous baigner dans un trou d'eau ouvert dans la glace.

Laissez-moi vous dire que l'eau est frisquette… Après ça l'air ambiant, pourtant quelque part aux alentours de -10°C, paraît tiède.

Après toutes ces aventures, vient le dîner. Ici je triche et insère les photos d'un weekend précédent où James et moi étions aux fourneaux. Et bah une ratatouille pour 30 personnes, ça en fait du légume !

Au passage, la cuisinière qui figure sur cette photo est la seule chose qui produit de l'électricité au Loj, grâce à un quartz. Elle a aussi connu son quart d'heure de célébrité dans le film The Shining !

Pendant que la ratatouille mijote, une partie de Colons de Catane se joue.

Enfin c'est l'heure du dîner. Ici les convives frappent la table de leurs paumes lors de la traditionnelle "Hola aux cuisiniers".

Retour au weekend du Carnaval d'Hiver. Après le repas (une tourte à l'alligator !!!), vient la dernière épreuve, celle de la pêche aux fruits exotiques. Interdiction d'utiliser ses mains, bien-sûr. Adam se prépare mentalement…

… Viveka y va carrément !

Après tout ça, pas étonnant que certains s'endorment en plein milieu de la foule, guitare à la main.

 

Ceci n'est pas la fin de l'histoire cependant, car le lendemain, dimanche, nous sommes allés skier à Sunday River.

Tadaaa.

Je n'avais pas skié depuis mes 12 ans mais comme James a commencé cet hiver, finalement je m'en suis bien sortie… Et je ne suis pas tombée une seule fois !

 

En conclusion :

"Apprécie les petites choses de la vie, car un jour tu réaliseras qu'elles étaient les plus importantes."

 

 

 


2 commentaires

Nemo


Posté le 13/02/13 dans Au jour le jour - Une année américaine

Salut les Brouzoufs !

Petite interruption de mon récit pictural californien pour vous montrer un peu à quoi ressemblait Boston le week-end dernier, pendant la tempête de neige nommé Nemo qui nous a apporté dans les un mètre de neige en une journée et une nuit. Mes cours ont été annulés vendredi dernier à cause de lui, ce qui m'a donné l'occasion de passer un week-end prolongé bien au chaud. Vendredi à minuit cependant, en pleine tourmente, James et moi nous sommes équipés de nos vêtements de ski et sommes allés braver le blizzard. On allait pas manquer cette occasion de se promener dans la ville désertée !

Avant : 18h, la neige tombe mollement depuis midi. Après : 23h30, le blizzard bat son plein.

 

La rue a des allures de conte de fées.

 

Nous sommes pas les seuls à apprécier le spectacle !

 

Le parc s'est transformé en une étendue blanche immaculée dans laquelle nous nous empressons de nous rouler.

 

Massachusetts Avenue, une des rues les plus fréquentées de Boston ! On ne croise que quelques étudiants en goguette et une pelleteuse à neige.

 

Faire de la luge sur son perron, ça n'est pas donné à tout le monde !

 

Y'a pas que le frère qui vit en Finlande qui peut prendre des photos d'arbres couverts de neige =)

 

Blunch, restaurant spécialisé dans le brunch au déjeuner, et son demi sous-sol ne vont sans doute pas ouvrir demain…

 

Samedi soir, sortie au restaurant en empruntant des trottoirs transformés en tunnels.


3 commentaires

California 04 - San Diego


Posté le 07/02/13 dans Au jour le jour - Une année américaine

Nous voilà arrivées chez Solveig, Coline et moi. Nous avons prévu de rester à San Diego pour le réveillon et pour le jour de Noël avant de partir pour le Mexique. Nous resterons finalement un jour de plus afin de rentabiliser notre pass musées du Balboa Park (14 musées dans un seul et même parc !).

Mais commençons par le commencement : je vous présente Geisel, la bibliothèque de UCSD (University of California San Diego). Je vous rassure, elle a un petit air de vaisseau spacial même de jour…

 

Le lendemain commence notre marathon musées. Voici le look typique d'un bâtiment du parc. Un peu surgargé mais marrant !

 

Comme vous le voyez, l'hiver bat son plein… (Pendant ce temps là à Boston ils font du patin à glace sur le lac artificiel de Boston Commons.)

 

Le jardin zen du jardin japonais.

 

Toujours dans le jardin japonais.

 

Lézard cornu de Blaineville au Museum d'Histoire Naturelle.

 

Vient le soir et nous sommes le 24 décembre. Réveillon délicieux cuisiné de nos petites mains et cadeaux au pied du (faux) sapin.

 

Poules aux amandes, cranberries, bacon, poire et oignons. Dans le fond vous apercevez la purée de pomme de terre et celle d'artichaut. En dessert il y avait un crumble pomme-poire-chocolat des plus divins.

 

Le 25 après s'être remises de toute cette nourriture nous nous dirigeons vers Blacks Beach.

 

Le soleil a réveillonné un peu trop fort et ne se lève qu'à demi, projetant une lumière crépusculaire toute la journée.

 

Il y a quelques surfeurs en combinaison dans l'eau mais il faut attendre une Bretonne, une voileuse habituée à la Bretagne et une Sudiste courageuse pour voir des baigneurs en maillots de bain à l'eau. Même si la sudiste ne s'attarde pas ;-)

 

Mais du coup elle calligraphie dans le sable.

 

Une fois séchées nous continuons notre promenade jusqu'à atteindre cette maison digne d'un méchant de James Bond : la propriété principale est perchée en haut du rocher et un ascenseur fait la liaison avec la plage et cette étrange tour de garde.

 

Retour sur le campus accompagnées par un coucher de soleil flamboyant.

 

Le Dieu Soleil, statue de Niki de Saint Phalle, émerge de l'ombre à la lueur de la Lune.

 

Le lendemain, le roi, la reine et le p'tit princeuuu… sont repartis pour Balboa Park et une nouvelle fournée de musées !

 

Après le Musée de l'Air et de l'Espace (pas de jolies photos d'avions désolée…) nous voilà au Mingei International Museum pour une exposition sur la couleur bleue dont ces coupes à saké de Shinya Tanoue ne font pourtant pas partie.

 

Direction ensuite le Musée des voies ferrées miniatures. C'est moi qui ai insisté pour y aller mais sitôt qu'on y met les pieds les blagues sur mes goûts de petit garçon de 8 ans s'évanouissent. Parce qu'en vrai les trains c'est cool.

 

Et les dinosaures c'est encore plus cool =D

 

Après les visites du Musée de l'Homme et du Musée de la Photographie, nous sommes bien contentes de rentrer chez Solveig, ici en pleine démonstration de maîtrise du retournage de crêpes à la volée.

 

Balade sur d'autres plages le lendemain et pause déjeuner copieuse avec ce Surfin' Burger (avocat, bacon, oignon, tomate, salade, artichaud et steak haché) accompagné de frites de patates douces.

 

La pleine Lune se lève sur notre dernière soirée à San Diego. Demain, nous passons la frontière !


Un commentaire

Dans la brume électrique


Posté le 01/02/13 dans Photos - Urbanités

Dans la brume électrique, Boston, janvier 2012


Un commentaire

California 03 - Tous au Sud


Posté le 18/01/13 dans Au jour le jour - Une année américaine

Quittant San Francisco, Coline et moi, conduites par Liszt, un ami australien rencontré à Boston qui passait dans le coin et a décidé de nous rejoindre, descendons vers le sud, direction San Diego.

Dernière vue sur San Francisco…

(ainsi que sur le port croquignolet qui lui fait face)

… et en route ! Route côtière qui tourne d'ailleurs un peu trop au goût de mon estomac, mais quel régal pour les yeux.

Première escale à Los Gatos, chez une hôtesse trouvée via CouchSurfing qui nous accueille à bras ouverts et nous invite même au restaurant !

Nous reprenons la route sous un temps chargé qui me rappelle l'Écosse.

 

Ce soir-là nous campons à Big Sur (amis bi-cu, j'ai pensé à vous !) où mer déchaînée et ciel pluvieux sont au rendez-vous.

Serez-vous repérez la Coline qui se cache dans cette image ?

La brume au matin donne au paysage des allures de conte.

Le lendemain, pause déjeuner à Santa Barbara, sous une bruine persistente.

La jetée, où tournoient des pélicans.

Le soir, à Los Angeles, nous prenons un chambre dans un motel brésilien.

Visite de la marina proche de l'hôtel, accompagnées des cris inhumains des lions de mer. 

Guidées par un vétéran de la guerre du Vietnam (comme nous l'indique sa casquette), nous retrouvons le chemin de Venice Beach…

Il fait beau à nouveau alors il y a des volleyeurs sur le sable blanc.

 

 

 


Un commentaire

Connexion
Login :
Mot de passe :