Curaçao, le souriceau qui poaime


Flux et reflux

Calendrier

L M M J V S D
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Jour 56 - Stockholm


Posté le 10/08/11 dans Au jour le jour - Un été nordique

Il est parfois dur, après des mouillages en pleine nature isolés de toute civilisation de se retrouver, presque du jour au landemain, à Stockholm, l'autoproclamée "Capitale de la Scandinavie". Au détour des rues bondées surgissent des langues mystérieuses qui sonnent aux oreilles, des bâtiments imposants aux couleurs éclatantes, une averse entre deux rayons de soleil, le tramway et, enfin, la mer omniprésente puisque Stockholm est à cheval sur 14 îles. Des récits de musée à la pelle bientôt, demain si je ne suis pas trop épuisée.

Une capitale effervescente.


2 commentaires

Jour 52 – Sandhamn & Bullandö


Posté le 06/08/11 dans Au jour le jour - Un été nordique

Après six nuits d’affilées au mouillage, il était temps de trouver un port. Sandhamn, branché et surpeuplé, n’est qu’une courte escale où nous quittons les deux autres bateaux avant Bullandö. Là, le terme civilisation prend tout son sens : une vraie douche, de l’électricité, de l’eau potable, du wifi, une supérette… Et d’adorables suédoises qui me conseillent des ports à visiter dans les douches (communes, à la nordique).

Une "modeste" villa, avec son sauna assorti au bord de l'eau, quelque part entre Sandhamn et Bullandö.


Ajouter un commentaire

Jour 49 - Archipels


Posté le 06/08/11 dans Au jour le jour - Un été nordique

Après avoir retrouvé des amis français, nous partons naviguer à trois bateaux dans les archipels. Beaucoup d’îles, de soleil, de rochers et de myrtilles. Le mouillage à la suédoise (une ancre derrière et des amarres devant) se révèle sportif : il faut s’approcher assez près des cailloux pour sauter dessus, puis planter des pitons dans les failles de la roche et s’y amarrer. Certaines îles sont inhabitées ou comportent quelques petites maisons d’été construites en hauteur, avec leur sauna et leur ponton au bord de l’eau.

Dur dur la vie dans les îles…


4 commentaires

Jour 45 - Dalarö


Posté le 29/07/11 dans Au jour le jour - Un été nordique

Notre mauvaise chance joue à nouveau aujourd'hui : si l'on mate et met le bateau à l'eau sans ennui, c'est le moteur hors-bord de ce dernier qui ne veut pas démarrer. Du coup, on se retrouve chez le sympathique mécanicien du côté de Dalarö. Ma mère et moi en profitons pour visiter la petite ville, fort cossue et fort pourvue en superbe demeure de bois peint. Je déniche un magasin d'occasions et d'antiquités où j'achète un joli petit vase d'une verrerie de Smäland. Je paye avec un billet de 20 couronnes… que j'ai trouvé par terre quelques minutes auparavant. C'était le destin.

Par contre, la photo n'est que sur Facebook parce que mon interface s'obstine à me dire invalid file

='C


Ajouter un commentaire

Jour 43 - Karambolage


Posté le 28/07/11 dans Au jour le jour - Un été nordique

Ceux qui connaissent l'émission Karambolage sur Arte (amis sciences-pistes, c'est l'heure de revendiquer votre intellectualisme transnational) l'auront compris, c'est l'heure d'un petit jeu. Parce que 52 heures de voiture, c'est long. Très long. Après avoir fait trois siestes, écouté la moitié de mon iPod et visité au moins une aire de repos de chaque pays traversé, on s'ennuie un peu.

Alors on observe le paysage et on joue à Karambolage donc, cette émission où le téléspectateur doit trouver où la photo du jour à été prise, en France ou en Allemagne ? et donner l'indice révélateur. Ici on a la classe alors la ville prise en photo depuis l'autoroute peut se trouver en France, en Belgique, en Allemagne, au Danemark ou en Suède. C'est parti ! Celui ou celle qui me donne la bonne ville le plus vite recevra une lettre de Suède.

Sinon, je suis arrivée à bon port (c'est le cas de le dire), dans une charmante marina près de Stockholm. Les moustiques locaux ont déjà commencé à me bouffer, je m'intègre parfaitement. Sinon, là je suis assise sur une vieille remorque dans un recoin parce que c'est le seul endroit d'où je capte le wifi gratos (merci au type dont le réseau s'appelle dlink au passage).

Là où on va, il y a pas besoin de ferrys.


3 commentaires

Connexion
Login :
Mot de passe :